Open Access

Facteurs de risques de contamination et gènes de virulences associés à Escherichia coli dans l'environnement maraîcher: cas de la laitue (Lactuca sativa) en zone périurbaine d'Abidjan.

WOGNIN, Affou Séraphin


Citation Style Language JSON Export

{
  "DOI": "10.5072/zenodo.365", 
  "abstract": "<p>Cette &eacute;tude, qui est une contribution &agrave; la surveillance sanitaire nationale des pathog&egrave;nes, a &eacute;t&eacute; conduite afin d&#39;&eacute;tablir une base de donn&eacute;es sur le profil g&eacute;nomique des souches de <em>E. </em><em>coli </em>diarrh&eacute;og&egrave;nes de l&#39;environnement mara&icirc;cher d&#39;Abidjan. Pour ce faire, une enqu&ecirc;te, r&eacute;alis&eacute;e aupr&egrave;s de 436 exploitants mara&icirc;chers de 3 sites de production et 194 vendeuses de l&eacute;gumes, a permis d&#39; identifier les mauvaises pratiques de production et de vente des l&eacute;gumes, l&#39;eau d&#39;arrosage, le fumier et le sol de culture comme des facteurs de risque sanitaire li&eacute;s &agrave; la laitue. Elle a r&eacute;v&eacute;l&eacute; que 73,4% des mara&icirc;chers ne sont pas conscients des risques de contamination des l&eacute;gumes dus &agrave; leurs comportements. En outre, la majorit&eacute; (52,4 &agrave; 89,5 %) des commer&ccedil;antes ne prot&egrave;gent pas les laitues pendant la vente et les exposent directement au sol, &agrave; proximit&eacute; des sources de contamination telles que les ordures, les toilettes publiques, etc. Les r&eacute;sultats ont, par ailleurs, montr&eacute; que quel que soit le site et la saison, les charges des indicateurs de contamination &agrave; savoir les germes a&eacute;robies m&eacute;sophiles (3, 1 x 10<sup>7</sup> UFC/g &agrave; 3,53x 10<sup>9</sup> &nbsp;UFC/g), les coliformes totaux (8,2x 10<sup>4</sup> &agrave; 3,6x l0<sup>5</sup> UFC/g) et f&eacute;caux (2,9x 10<sup>3</sup> &agrave; 4x 10 <sup>4</sup> UFC/g), les streptocoques f&eacute;caux (2, 1x10<sup>3</sup> &agrave; 2x 10<sup>4</sup> _ UFC/g), <em>Clos</em><em>tr</em><em>idium </em><em>perfring</em><em>e</em><em>n</em><em>s </em>(3, 1x10<sup>2</sup>&nbsp; &agrave; 1,6x 10 <sup>3</sup> UFC/g), les ent&eacute;robact&eacute;ries ( lx 10<sup>5</sup> &agrave; l,9x 10 <sup>7</sup> UFC/g) et <em>Staphylococcus </em><em>aureus </em>(8,3x 10<sup>3</sup> &agrave; 5,6x 10<sup>4</sup> UFC/g) sont largement sup&eacute;rieures aux valeurs limites &eacute;tablies par l&#39; Association Fran&ccedil;aise de Normalisation (AFNOR) pour les l&eacute;gumes susceptibles d&#39;&ecirc;tre consomm&eacute;s crus. Par ailleurs, 15 esp&egrave;ces bact&eacute;riennes appartenant &agrave; la famille des ent&eacute;robact&eacute;ries, et 122 souches de <em>E</em><em>. </em><em>co</em><em>li </em>ont &eacute;t&eacute; isol&eacute;es des &eacute;chantillons de laitue, d&#39;eau d&#39;arrosage, de fumier et de sol de culture. Quel que soit le site et la matrice &eacute;tudi&eacute;, <em>E. </em><em>coli </em>a &eacute;t&eacute; isol&eacute;e avec une fr&eacute;quence de 3,7 % &agrave; 11 ,76 %. Deux (02) pathovars de <em>E. </em><em>coli </em>&agrave; savoir les <em>E. </em><em>coli </em>ent&eacute;rotoxinog&egrave;nes (ECET) et les <em>E. </em><em>co</em><em>li</em> ent&eacute;roaggr&eacute;gatifs (ECEA) ont &eacute;t&eacute; identifi&eacute;s avec des pr&eacute;valence respectives de 97,7 % et 2,3 %. Des r&eacute;sistances &agrave; quelques antibiotiques marqueurs notamment l&#39;amoxiciline + l&#39;acide clavulanique (11 ,6 %), l&#39;acide nalidixique (30,2 %) et la t&eacute;tracycl ine (83 ,7%) ont &eacute;t&eacute; observ&eacute;es chez les souches de <em>E. </em><em>coli </em>ent&eacute;rovirulentes. L&#39;identification des souches de <em>E. </em><em>coli </em>ent&eacute;rovirulentes et la d&eacute;termination des ph&eacute;notypes de r&eacute;sistance &agrave; quelques antibiotiques marqueurs sont des outils pouvant servir &agrave; la surveillance des <em>E</em><em>.</em><em>c</em><em>oti </em>diarrh&eacute;og&egrave;nes en C&ocirc;te d&#39; Ivoire, sp&eacute;cifiquement &agrave; Abidjan . .</p>", 
  "author": [
    {
      "family": "WOGNIN, Affou S\u00e9raphin"
    }
  ], 
  "id": "365", 
  "issued": {
    "date-parts": [
      [
        2018, 
        8, 
        30
      ]
    ]
  }, 
  "language": "fra", 
  "title": "Facteurs de risques de contamination et g\u00e8nes de virulences associ\u00e9s \u00e0 Escherichia coli dans l'environnement mara\u00eecher: cas de la laitue (Lactuca sativa) en zone p\u00e9riurbaine d'Abidjan.", 
  "type": "thesis"
}

Share

Cite as