Bibliotheque Virtuelle-MESRS 1 notices trouvées  La recherche a duré 0.00 secondes. 
1. Intérèt de l'évolution de l'indice de masse corporelle dans la surveillance de l'éfficacité des traitements antiretroviraux en C“te d'Ivoire:Cas du programme Acondas-vs / KOUAKOU, Guillaume Martial ; ATTIA, Koffi Alain
En Afrique subsaharienne,l'accès des personnes infectées par le VIH aux traitements antirétroviraux (ARV)se développe très rapidement,après des années d'hésitation à l'introduction des ARV dans les pays en développement.La réussite du passage à l'échelle de l'accès aux ARV nécessite une surveillance rigoureuse de l'efficacité thérapeutique.La charge virale utilisée à cet effet dans les pays industrialisés reste onéreuse et indisponible dans la majorité des pays en développement.L'OMS recommande,dans ce contexte de remplacer la mesure de la charge virale par la mesure des CD4 et le suivi clinique.Ces deniers étant eux-mˆmes très souvent indisponibles,et leur utilisation comme outils substitutif~ de la charge virale n'a jamais été évaluée.Nous nous sommes proposés de contribuer à la recherche d'autres outils de surveillance de l'efficacité du traitement ARV,accessibles et utilisables dans les pays à ressources limitées. L'objectif de notre travail était d'évaluer l'intérˆt de la variation de l'IMC (delta de l'IMC)comme un outil substitutif de la charge virale à un an chez des adultes débutant des ARV dans un programme opérationnel à Abidjan,C“te d'Ivoire. La méthodologie a consisté premièrement à décrire notre population d'étude selon des caractéristiques à la mise en mute des ARV et au cours du suivi,de l'évolution du delta de l'IMC et du delta des CD4,deuxièmement à rechercher une association entre le delta de l'IMC,le delta des CD4 et le succès virologique à M6 et à M12,troisièmement à estimer les paramètres de validité du delta de l'IMC et du delta des CD4 seuls et combinés pour le succès virologique à M6 et à Ml2 (sensibilité,spécificité,valeur prédictive positive,valeur prédictive négative,aire sous la combe). Neuf cent deux (902)patients ont été inclus dans nos analyses,majoritairement des femmes 75 pour cent,des adultes jeunes,ƒgés en moyenne de 37ans avec un IMC moyen de 19,8kg/m2 et des CD4 à 148/mm3 en moyenne à la mise en route du traitement.Le taux de succès virologique défini comme une charge virale indétectable (seuil&<300copies/ml), était de 82 pour cent à M6 et 75 pour cent à M12. Le delta de l'IMC entre M0 et M12 était le mˆme quelque soit l'issu virologique du traitement,mais le gain d'IMC était significativement plus élevé chez les patients ayant un IMC plus bas à la mise en route des antirétroviraux.Les patients en succès virologique gagnaient significativement plus de CD4 que ceux en échec.Le delta de l'IMC et le delta des CD4 étaient associés à l'issu virologique du traitement à Ml2. AM6 comme à M12,au seuil de zéro kg/m2 pour le delta de l'IMC et de zéro C04/mm3 pour le delta des CD4,les sensibilités sont élevées atteignant parfois 94 pour cent.L'augmentation du seuil entraŒnait une chute drastique des sensibilités.Les spécificités étaient médiocres quelques soient tes seuils de delta d'IMC ou de CD4 considérés.Les valeurs prédictives positives (90 pour cent maximum)ne dépassaient pas considérablement le taux de succès dans notre population (82 pour cent à M6 et 75 pour cent à Ml2)et les aires sous la courbe n'atteignaient jamais 70 pour cent.La combinaison des deux paramètres n'apportait pas de bénéfices. Notre étude montre que le delta de l'IMC est fortement lié à l'issu virologique des traitements ARV à M12,mais ne constituait pas un paramètre suffisamment valide pour se substituer à la mesure de la charge virale dans les programmes opérationnels (population non sélectionnée). [...]
Fichiers: Télécharger le documentPDF;

Vous désirez être averti des nouveaux résultats pour cette recherche?
Abonnez-vous à une alerte email personnalisée ou inscrivez-vous via le flux RSS.